Laure Barachin publie Le Mirage de la justice en autoédition

Laure Barachin est l’autrice de plusieurs romans dont Les Enfants du mal, Un été en terre catalane et Le Chemin des Étoiles. Elle publie le 4 janvier 2022 Le Mirage de la justice, suite des Enfants du mal qui peut être lue indépendamment.

Qui est Laure Barachin ?

Laure Barachin vit en Occitanie. ” J’ai étudié les Lettres à Toulouse mais une partie de ma famille est originaire de la région de Narbonne où j’ai passé de nombreux étés de mon enfance.”

Elle est l’autrice de plusieurs romans qui mêlent Histoire récente et vie contemporaine.

« Je m’intéresse à l’actualité internationale, à l’Histoire récente, du XXe siècle en particulier, quand la petite histoire rejoint la grande, ainsi qu’au journalisme d’investigation. Ce métier est parfois dangereux. Le personnage principal d’Un été en terre catalane est d’ailleurs une journaliste au chômage, à cause des restructurations de la presse écrite, qui mène une enquête liée à des crimes commis durant la Seconde Guerre mondiale. J’ai publié ce premier roman en 2016 mais j’écrivais déjà depuis plusieurs années. J’aime créer des personnages, fruits de mes observations du monde contemporain. La littérature et l’écriture m’ont toujours passionnée.

C’est beaucoup de travail, il faut aussi du courage pour présenter ses écrits aux lecteurs, se sentir prêt. Je partage mes lectures sur Babelio en tant que Melpomene125 et j’ai eu la chance de rencontrer d’autres passionnés de littérature qui m’ont donné envie de continuer. Dans mes romans, se retrouvent une partie de mes centres d’intérêt, mon goût pour la littérature mondiale, la découverte de nouvelles cultures, j’essaie de faire voyager mes lecteurs grâce au pouvoir de l’imagination. J’aime aussi les romans policiers qui ont un ancrage social, une dimension psychologique ou historique. »

Le Parcours de publication de Laure Barachin

En 2016, Laure Barachin a publié son premier roman Un été en terre catalane grâce à CreateSpace une plateforme de publication indépendante de livres brochés.

« Le plus difficile pour un auteur indépendant est de faire connaître son travail, il faut beaucoup de temps, de patience, d’abnégation et de passion. J’ai pu distribuer mon roman sur Amazon au format numérique Kindle grâce à KDP mais l’exclusivité ne permettait pas aux lecteurs et lectrices qui avaient une liseuse d’epub de lire ce format. Mes romans sont donc désormais aussi disponibles sur Kobo, Fnac, grâce à Kobo Writing Life, et compatibles avec toutes les liseuses.

Le livre broché est, quant à lui, disponible sur Amazon. L’impression à la demande est un système que je trouve intéressant car le livre est toujours en stock. L’autoédition offre une grande liberté de création, mes romans ne sont pas obligés de correspondre à une ligne éditoriale, une collection ou un catalogue de maison d’édition définis à l’avance. L’impression à la demande permet de prendre le temps de se faire connaître. Il n’y a pas de risque éditorial et financier. »

Les Enfants du mal / Le Mirage de la Justice

L’adoption, les enfants abandonnés, la quête des origines, des secrets liés à la Seconde Guerre mondiale et la traque des anciens criminels nazis sont au cœur des Enfants du mal publié en janvier 2021. Le thème des enfants abandonnés et de l’hostilité dont ils se sentent parfois victimes, qui les fait se percevoir comme des enfants du mal, est au centre de ce roman. Capucine raconte son histoire dans un cahier qu’elle dédie à sa fille Aurore.

Aurore sera, avec son mari Mattia, un magistrat idéaliste, un des personnages principaux de Le Mirage de la justice publié en janvier 2022.

« Comment se construire quand on ne sait pas d’où l’on vient ? Connaître la vérité sur ses origines rend-il forcément plus heureux ? Comment vit-on quand on se sait enfant de criminels, comment combattre les injustices, protéger ceux qui en sont victimes, mineurs ou adultes ? Est-ce seulement possible ? Comme j’ai besoin de transformer la réalité en fiction, ces questionnements ont donné naissance à ces livres. Le Mirage de la justice, suite de Les Enfants du mal, peut se lire indépendamment du premier.

À partir d’une intrigue de roman policier, il développe une réflexion sur la corruption et la notion complexe de justice : justice sociale, humaine, divine, failles de l’institution judiciaire… »

Synopsis

En 1978, un couple de médecins français est victime d’un accident de voiture. Leur fille Aurore est persuadée qu’il s’agit d’un meurtre. Qui pouvait bien vouloir leur mort ?… Hantée par ce drame survenu quand elle avait douze ans, elle veut devenir commissaire de police pour tenter de résoudre des énigmes et, ainsi, contribuer à sortir les proches des victimes de la détresse dans laquelle ils s’enfoncent.

En Inde, en août 2001, une religieuse rassemble les affaires de Mattia Bolucini, son ami récemment décédé. Cet homme énigmatique, ancien magistrat, s’était mis en tête de construire une maison qui accueillerait les déshérités. Il souhaitait leur donner une deuxième chance dans la vie afin de réparer l’inégalité de naissance.

La religieuse trouve dans les papiers de cet humaniste solitaire et marginal un cahier écrit par son épouse Aurore. Qu’est-il arrivé à la jeune femme ?

Son récit rappelle à Sœur Marie les nombreuses conversations qu’elle a eues avec Mattia et comment est née leur amitié. Qui était-il en réalité ? Quels lourds secrets dissimulait-il ? Pourquoi ce quadragénaire athée avait-il quitté son travail pour s’établir si loin de son pays natal ?

Découvrez le livre, Le Mirage de la justice : ici

Page Auteur sur Amazon : https://www.amazon.fr/Laure-Barachin/e/B01HIHZ3Y0%3Fref=dbs_a_mng_rwt_scns_share

Site Internet : https://laurebarachin.wixsite.com/mon-site

Blog : https://laurebarachin.over-blog.com/