Il faut tuer Wolfgang Müller, Thierry Poyet nous partage son expérience d’auteur

Thierry Poyet est né à Saint-Etienne (42), aujourd’hui auteur de trois romans aux éditions Ramsay, il partage avec nous ses sources d’inspirations, son parcours d’auteur ainsi que son expérience d’édition.

Qui est Thierry Poyet

Thierry Poyet est un universitaire spécialiste de l’œuvre de Gustave Flaubert. Il y consacre de nombreux essais et articles dans diverses publications universitaires.

Auteur de deux premiers romans inspirés de sa ville natale, La petite Stéphanoise (Ramsay, 2019) et Ce que Camus ne m’a pas appris (Ramsay, 2021), il présente aujourd’hui son dernier ouvrage situé à Clermont Ferrand Il faut tuer Wolfgang Müller (Ramsay, 2022).

Il faut tuer Wolfgang Müller est un roman poignant qui interroge, dans un contexte Nazis, le poids de la mémoire et la force des sentiments.

Il faut tuer Wolfgang Müller, Thierry Poyet aux éditions Ramsay

Il faut tuer Wolfgang Müller est un roman qui traite du devoir de mémoire, de la traque des derniers Nazis, de transmission et de relations intergénérationnelles.

Comment ne pas oublier un passé traumatique, comment rendre hommage aux victimes de la barbarie et, en même temps, accepter le présent, ne pas tomber dans les erreurs d’une mémoire obsessionnelle ?

Comment le passé influence le présent ? Ce roman montre 3 destins imbriqués, liés par le poids de l’Histoire où la question de la vérité devient obsessionnelle…

  • Wolfgang Müller, vieux soldat de la Wehrmacht resté en France, dont le passé reste incertain
  • Isaac Dupuy, son assassin de 80 ans, qui a vu sa mère et ses soeurs être raflées en 1944
  • Julienne Bancel, sa petite-fille, journaliste qui enquête sur la 2nde guerre en Auvergne et a rencontré Wolfgang Müller

Quatrième de couverture du livre Il faut tuer Wolfgang Müller

Pourquoi un octogénaire vient-il poignarder un homme plus âgé que lui dans sa chambre d’Ehpad ? Pourquoi la jeune journaliste Julienne Bancel s’entête-t-elle à croire complice des horreurs nazies un vieil Allemand naturalisé français depuis des décennies ? Comment le grand-père et sa petite-fille se retrouvent-ils complices pour rendre la justice à leur manière ? Avec Il faut tuer Wolfgang Müller, Thierry Poyet signe un troisième roman qui interroge le poids de la mémoire et la force des sentiments. Quand la logique de la résilience ne résiste pas aux faits… Quand il n’est pas possible d’oublier, oser le pire au nom du bien reste le dernier projet commun face au silence et aux mensonges.

Un petit mot au sujet des éditions Ramsay

« J’ai longtemps cherché un éditeur et puis le hasard d’une rencontre – avec Joseph Vebret, écrivain, conseiller éditorial, directeur de la nouvelle revue “Littératures et Cie” – m’a finalement ouvert les portes des éditions Ramsay. J’y suis très heureux puisque j’y publie mon 3eme roman… même si on souhaite toujours plus de visibilité ! »

Venez découvrir, il faut tuer Wolfgang Müller ici