Eric Lemoine publie c’est déjà l’heure aux éditions Librinova

Eric Lemoine est un écrivain Français né à Paris en 1968. Suite à un accident de la route Eric Lemoine s’est plongé dans l’écriture. Pour lui, l’écriture est un moyen de partager, de recevoir et de donner aux autres. Auteur de plusieurs ouvrages, Eric Lemoine nous partage aujourd’hui son expérience d’édition et son histoire.

Qui est Eric Lemoine

Eric Lemoine, écrivain français, est né en 1968 à Paris. Suite à un dramatique accident de la circulation, l’écriture lui est apparue, alors, comme une évidence. Celle-ci a d’abord été un exutoire pour enfin se réaliser comme une recherche intérieure.

Pour Eric Lemoine, l’écriture est un moyen de partager, de recevoir, de donner à l’autre. Cet autre que l’on croise au détour des lignes écrites : le lecteur sans qui rien ne serait possible.

Pour cet auteur, l’écriture est une formidable ambiguïté. Permettant d’éveiller, de rassurer et peut faire aussi mal qu’une balle en plein cœur. L’écriture est bien ce que l’homme accepte qu’elle soit.

En quête de nouvelles expériences, Eric Lemoine s’est essayé à tous les genres littéraires par curiosité et défis en créant ainsi son style si singulier. Sa recherche étant d’aller à l’essentiel.

  • Eric Lemoine s’est d’abord essayé à la poésie qu’il définit comme une émotion, un cri, un chant, un combat, une cause qu’on ne peut arrêter et qui ne connaît pas les frontières.
  • A la naissance de ses enfants, il s’est orienté, tout naturellement, vers la littérature jeunesse et continue dans cet univers pour ne pas perdre l’essence même du merveilleux que le monde des adultes a tendance malheureusement à oublier bien trop rapidement.
  • Puis, il a poursuivi son chemin avec la littérature adulte, passant des nouvelles, aux récits sans oublier les romans. Il s’agit d’une continuité évidente lui permettant ainsi de poursuivre sa quête auprès de ses héros et de leurs histoires.

Enfin, pour Eric Lemoine, il y a aussi la rencontre avec les autres au-delàs des frontières inventées… un incontournable pour grandir et pour devenir meilleur et tenter ainsi d’être un peu moins médiocre. Ses nombreux voyages à travers le Monde s’inscrivent comme une évidence et lui ont permis de donner d’autres couleurs et d’autres parfums à son écriture.

Eric Lemoine nous raconte son expérience éditoriale

J’écris depuis près plus de trente ans.

J’ai eu différentes expériences éditoriales en passant par le compte d’auteur, compte d’éditeur, des éditeurs associatifs, des publications dans des revues et des journaux, sur des plateformes et sur les réseaux sociaux et enfin des éditions participatives entre compte d’auteur et compte d’éditeur.

Il est évident qu’il faille privilégier le compte d’éditeur puisque l’auteur ne prend alors aucun risque financier et c’est bien à l’éditeur de prendre les éventuels risques de par son statut d’entrepreneur et par conséquent, les éventuels gains aussi.

Un écrivain devrait se contenter d’écrire et faire la promotion de son livre et encore… là aussi c’est le rôle de l’éditeur.

Cependant, nous vivons une époque où le nombre d’auteurs et d’écrivains sont très nombreux, bien plus qu’il y a vingt ans… et les éditeurs traditionnels ne peuvent pas éditer autant d’auteurs qu’ils le voudraient et quand ils le peuvent ne prennent pas vraiment non plus beaucoup de risque à publier un inconnu. Comme dans toute entreprise in fine dont le rôle est de dégager des bénéfices et des dividendes surtout pour ses actionnaires !

Une époque disais-je où l’instantané est prépondérant ce qui revient à dire aussi qu’un éditeur ne peut pas se projeter sur un inconnu dans la durée… ce qui est dommage évidemment.

Il faut prendre également en considération les genres littéraires, un roman se vendra bien plus qu’un recueil de poésie.

Il existe donc dans ce paysage littéraire varié un champ des possibles pour se faire éditer et c’est plutôt une bonne chose dès lors où un auteur ne se ruine pas pour publier son manuscrit et que l’éditeur ne lui fasse pas croire gloire et de nombreuses ventes… Il y en a malheureusement.

Mais avec les “nouvelles” (pas tant que cela à force) technologies et la publication des livres numériques (pas que des inconvénients pour les nostalgiques du papier), on peut s’auto-publier à moindre frais et partager ses écrits.

N’est-ce pas là l’objectif d’un auteur ou d’un écrivain qu’une rencontre se fasse avec de potentiels lecteurs ?

Les réseaux sociaux sont aussi un moyen gratuit de le faire et les plateformes un autre moyen encore.

En conclusion, je crois qu’il est important d’écrire et de lire et de se saisir de toutes les options éditoriales qui sont nombreuses aujourd’hui pour aller à la rencontre des autres.

Je ne vois pas l’intérêt d’écrire que pour soi mais un moyen d’aller à la rencontre des autres.

C’est déjà l’heure, un livre qui vise l’essentiel

Dans une période où la peur de ne surtout pas froisser le quidam et aussi d’éventuels lecteurs, bon nombre d’écrivains nous offrent une écriture bien trop lisse voire complaisante.

Eric Lemoine, quant à lui, loin de toute considération financière, nous offre une écriture qui se veut particulière, directe sans fioriture… Évidemment dérangeante et qui ne nous laissera pas indifférent.

Un univers à découvrir et une façon, peut-être, d’aborder en littérature une nouvelle ère.

Résumé du livre c’est déjà l’heure :

On lui diagnostic un cancer incurable. Si terrible et si banal ! La mort arrive toujours trop tôt, elle est toujours injuste même si l’être humain sait pertinemment qu’elle est inéluctable. Reste à savoir ce que le héros va faire du temps qui lui reste.

Acheter le livre d’Eric Lemoine ici.