ÉditionsPolitique

Le Royaume-Uni envisage de vendre des livres audio sans imposition dans un avenir proche

Une disparité des taux de TVA sur les divers formats de livres existe au Royaume-Uni. Actuellement, les livres imprimés et numériques sont soumis à un taux de 0 %, tandis que les livres audio sont toujours soumis à une taxe de 20 %. Cependant, on apprend que cette inégalité pourrait évoluer…

Un débat prévu pour le 15 juin

La pression sur le gouvernement britannique s’intensifie alors que plus de 50 députés expriment leur indignation et demandent que les livres audio soient exemptés de taxe, au même titre que les livres imprimés, selon un rapport de l’Express. Le débat sur cette proposition de suppression est prévu pour le 15 juin prochain.

Lecture pour tous

L’argument principal avancé concerne l’accessibilité des livres pour les personnes ayant des déficiences visuelles ou des troubles de la lecture. Ces individus seraient considérablement désavantagés par un taux de TVA excessivement élevé. La fiscalité actuelle crée une discrimination en limitant l’accès à la lecture pour tous.

Sir Mike Penning, député du parti conservateur, ancien ministre des personnes handicapées et lui-même dyslexique, soutient fermement cette proposition en plaidant pour l’application d’un taux de TVA de 0 % sur les livres audio. Ce combat est soutenu par 57 députés ainsi que par des organisations caritatives et littéraires.

Sir Graham Brady, président du comité 1922, un groupe influent de députés conservateurs, est également favorable à cette initiative. Il a déclaré : « À juste titre, la TVA n’est pas prélevée sur les livres imprimés. Il est temps que nous alignions les livres audio sur cette mesure pour mettre fin à ce traitement injuste envers ceux qui ont une vision altérée. »

Nicola Solomon, directrice générale de la Society of Authors, a également exhorté les députés à soutenir ce qu’elle qualifie de “approche sensée d’un système de taxation cohérent pour tous les livres”. Elle décrit également la taxe de 20 % appliquée aux livres audio comme étant “illogique”.

Parmi les partisans du changement de loi, on compte également l’ancien secrétaire à la Culture, Sir John Whittingdale, ainsi que de nombreux députés travaillistes, du SNP, des libéraux démocrates, du DUP, ainsi que des députés indépendants.

Il convient de rappeler que la France a mis en place depuis janvier 2020 un taux réduit de TVA de 5,5 % sur les formats audio, qu’ils soient physiques ou numériques. Le Syndicat national de l’édition a souligné que l’on ne peut pas favoriser la promotion et le développement des livres audio sans les soutenir par une fiscalité et une réglementation appropriées. Ainsi, l’extension de la loi sur le prix unique est considérée comme un sujet pertinent.

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Oups ... Vous utilisez adblock ?

Nous avons détecté que vous utilisez un plugging Adblock. Soutenez-nous et désactivez-le 😊😇