La correspondance du couple Saint-Exupéry par Alban Cerisier

Alban Cerisier est un historien de la littérature et de l’édition. Il a reçu en 2021, le prix Sévigné pour la critique de Correspondance 1930-1944 d’Antoine Saint-Exupéry et Consuelo de Saint-Exupéry, publié en mai dernier par les éditions Gallimard.

Le prix Sévigné, qu’est ce que c’est

Soutenu par la Fondation d’entreprise La Poste et par la maison Hermès, le Prix Sévigné récompense la publication d’une correspondance inédite, ou une réédition dotée d’un appareil critique inédit.

Qui est Alban Cerisier

Alban Cerisier est né le 2 février 1972. Alban Cerisier est un ancien élève de l’École nationale des Chartes, il est historien de littérature et de l’édition.  Il est l’auteur d’une histoire de la NRF aux éditions Gallimard en 2009. En 2009, il réunit les œuvres d’Antoine Saint-Exupéry dans une collection appelée Du vent, du sable et des histoires.

Résumé de la correspondance du couple Saint-Exupéry Antoine de Saint-Exupéry, Consuelo de Saint-Exupery

Buenos Aires, septembre 1930. Antoine de Saint-Exupéry, chef d’exploitation de l’Aeroposta Argentina, fait la connaissance de Consuelo Suncín Sandoval, la jeune veuve salvadorienne de l’écrivain Enrique Gómez Carrillo. Après quelques semaines de vie commune en Argentine, ils choisissent de se marier en France auprès de la famille de l’aviateur. Mais la vie conjugale du couple sera un parcours bien chaotique, malgré tout ce qui les réunit – et en premier lieu leur imaginaire commun, peuplé d’étoiles, de petits animaux et de toutes sortes de trésors. L’aventureux “Tonio” attend de son épouse une attention et un réconfort de tous les instants que le tempérament de celle-ci, éprise de liberté et douée d’une irréductible fantaisie, ne peut lui apporter continûment.

Mais Antoine et Consuelo ne se délieront jamais de leur alliance, pourtant soumise à des polarités contradictoires. Sacrée à leurs yeux, elle les réunira dans les moments les plus difficiles, jusqu’à New York où l’écrivain se trouve exilé entre 1941 et 1943. Et la promesse réciproque d’un amour inconditionnel leur permettra de supporter, non sans souffrance, l’éloignement et l’inquiétude, lorsque l’engagement militaire de l’écrivain les rendra inévitables – jusqu’à la fin tragique de juillet 1944.

Ces années sont aussi celles de l’écriture du Petit Prince – une fable qui illumine, en leur donnant son sens le plus profond, ces lettres souvent déchirantes d’émotion, où alternent la grâce et le désarroi, la défiance et la lumière. Un jeune prince voyageur, une rose et son globe : nous y sommes ! “Il était une fois un enfant qui avait découvert un trésor”, écrit Antoine de Saint-Exupéry dans sa première lettre à Consuelo. “Mais ce trésor était trop beau pour un enfant dont les yeux ne savaient pas bien le comprendre ni les bras le contenir. Alors l’enfant devint mélancolique.”

Acheter l’ouvrage 25.00€