Amélie Nothomb reçoit le prix Renaudot 2021

Amélie Nothomb et son récit le premier sang (éditions Albin Michel)reçoivent le prix Renaudot 2021. Le Renaudot essai est quant à lui décerné à Anthony Palou et le Renaudot Poche à Olivier Rony.

Le premier sang, un hommage rendu à son père

Dans son roman, Le premier sang Amélie Nothomb rend hommage à son père décédé durant le premier confinement en 2020. “La première chose que je me suis dit quand j’ai appris que j’avais eu ce prix c’est “Papa on l’a !” C’est trop beau“, a-t-elle poursuivi.

C’est en prenant pour point de départ un épisode traumatisant de la vie de son défunt que l’écrivaine arrive à se plonger dans ses souvenirs d’enfance.

Résumé du livre d’Amelie Nothomb

 « Il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre. »  Amélie Nothomb

 Amélie Nothomb est au meilleur d’elle-même :  cruelle, tendre, drôle. Télérama

Un livre qu’aucun lecteur d’Amélie Nothomb n’a jamais lu. Le livre que tous les lecteurs d’Amélie Nothomb attendaient. Le livre clé. François Busnel – La Grande Librairie

C’est éblouissant. Frédéric Beigbeder, Le masque et la plume.

Un livre fascinant. Olivia de Lamberterie, Le masque et la plume.

Amélie Nothomb est née à Kobé en 1967. Dès son premier roman Hygiène de l’assassin paru en 1992, elle s’est imposée comme une écrivaine singulière. En 1999, elle obtient avec Stupeur et tremblements le Grand Prix de l’Académie française.

Premier sang est son 30e roman.

Le livre ici

Les ventes de Premier sang, paru le 18 août, ont déjà dépassé les 100 000 exemplaires, selon GFK, soit la meilleure vente parmi les romans de la rentrée. 

Renaudot Essai

C’est l’auteur Anthony Palou qui reçoit le prix Renaudot Essai avec son livre Dans ma rue y avait trois boutiques, publié aux Presses de la Cité.

Résumé du livre d’Anthony Palou

Un plaidoyer pour nos petits commerces, que l’auteur plusieurs fois primé de Fruits et légumes espère ardemment voir refleurir. Sa plume tout en nuances est aux couleurs des charmes d’antan, et encense ce lien d’humanité, si nécessaire, qui se vit au quotidien.

Mercerie, droguerie, modiste, quincaillerie, marchand des quatre-saisons, papeterie… Chaque Français a dans le coeur un petit commerce. Ces lieux essentiels sont notre art de vivre.
Il fallait un écrivain pour les célébrer. Un enfant de commerçants, de surcroît. Anthony Palou a grandi dans une famille de marchands de primeurs, d’origine espagnole, qui s’est installée en Bretagne. Dans ma rue y avait trois boutiques est un tendre plaidoyer pour les petits commerces.
D’une plume subtile, alliant humour et mélancolie, Anthony Palou y conte les boutiques et les artisans de sa vie, de Quimper à Paris, en passant par tous les coins de l’Hexagone. Pour lui, rien n’est perdu, les beaux jours sont devant nous.

Renaudot Poche

Enfin, le Renaudot poche est attribué à Olivier Rony pour sa biographie sur le comédien Louis Jouvet aux éditions Folio.